Vous êtes ici

Pêche au Bar de ligne (Pêcheur en mer)

Le bar de ligne de La Cotinière est un poisson très apprécié et Christophe le patron du Black and White a choisi de se spécialiser dans cette pêche environ 9 mois par an.

C’est une pêche à la journée qui se passe à proximité de la côte de l’île, le bateau quitte le port le plus souvent en milieu de nuit et l’équipage, deux hommes plus le patron, profite du trajet jusqu’à la zone de pêche pour préparer le matériel.
Les 20 palangres ou lignes comportent chacune 80 hameçons qui sont appâtés un à un avec de petits crabes et une fois sur zone, elles sont mises à l’eau : une tâche délicate nécessitant un coup de main précis car il faut laisser filer la ligne assez rapidement tout en dégageant au fur et à mesure les hameçons de leur logement sans les emmêler.

« Un pêcheur qui a peur des hameçons ne pourra jamais pratiquer cette pêche. Lorsqu’on mouille une palangre il ne faut jamais hésiter, jamais ralentir »

et le patron sait de quoi il parle.
Une fois les lignes à l’eau, l’équipage s’accorde 2 à 3 heures de repos avant de commencer le relevage au petit jour : les bars accrochés sont dégagés un par un et s’ils font la maille réglementaire ils sont immédiatement étiquetés « bar de ligne » et soigneusement placés dans des caisses. Il ne faut pas abîmer le poisson pour qu’il garde toute sa valeur marchande. Dès l’arrivée à La Cotinière en début d'après-midi, la pêche sera mise en vente à la criée et aujourd’hui Christophe est plutôt content :

« c’est une bonne marée et ce n’est pas toujours le cas. Quand on part on ne sait jamais si ça va donner : on peut prendre 300 kilos de poisson comme 50, mais quoi qu’il en soit, c’est pour moi la plus belle des pêches et même si je pratique le filet 3 mois par an, je préfère de loin la palangre ».

Le palangrier

Le Black and White est un navire polyvalent de 11,99 mètres construit en polyester  en 1991 dans un chantier de Gujan-Mestras sur le bassin d’Arcachon.

Mené par trois hommes, le patron et deux matelots il peut travailler à la ligne ou au filet.
A bord, il y a une vingtaine de palangres équipées chacune de 80 hameçons, elles sont soigneusement préparées dans des boîtes en bois : chaque hameçon est bloqué dans une encoche en haut de la boîte pour qu’il ne puisse ni s’emmêler ni se crocheter dans quelque chose.
L’étiquetage des poissons est très important pour les différencier sur les étals des poissonniers : le label « bar de ligne » est une garantie de produit haut de gamme pour les consommateurs, il leur permet aussi de connaître l’origine du poisson.

Découvrez les 4 espaces côtiers

Découvrez d'autres métiers de l'espace Port

Ostréiculteur - Commercialisation

Voir le métier

Pêcheur en mer - La Sole

Voir le métier

Poissonnier

Voir le métier

Activités portuaires de l'Atelier des Gens de Mer

Voir le métier
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
Portage administratif du projet par l’Office de Tourisme de l’île d’Oléron et du bassin de Marennes. Projet financé par le programme Axe 4 du Fonds Européen pour la Pêche, le Pays Marennes Oléron, la Région Poitou-Charentes, le Port de la Cotinière et le Comité Régional de la Conchyliculture Poitou-Charentes. L’Europe s’Engage en France avec le Fonds Européen pour la Pêche.