Vous êtes ici

Pêche au crabe et au congre (Pêcheur à pied de loisir)

Un matin de fin juillet, c’est par un grand beau temps et une grande marée que s’organise une partie de pêche à pied sur l’île d’Oléron, très exactement à La Brée les Bains. Conviviale par essence, une sortie de pêche à pied de loisir commence presque toujours par un rendez-vous avec des copains. Le petit café pris à côté des voitures permet de se préparer et de faire connaissance avec les deux éco gardes qui vont aider à mieux appréhender et à respecter l’univers de l’estran.

 

L’équipement est simple, un ou deux outils, une panière ou un sac, des bottes ou des vieilles baskets pour ne pas se couper dans les cailloux et nous partons vers le large profitant de la marée descendante pour découvrir un estran rocheux en grande partie couvert d’algues vertes.

 

Les débutants commencent par soulever quelques pierres et à scruter le fond des mares d’eau laissées par la marée. Les résultats sont plutôt décevants, quelques huîtres, des crevettes qui nous échappent, et il faut relâcher les rares étrilles capturées, trop petites pour la législation qui impose une taille minimum pour chaque espèce et une pêche maximum de 5 kilos par pêcheur et par jour. Au retour, quelques palourdes seront trouvées dans une zone sableuse plus près de la côte.

 

Mieux équipés et bon connaisseurs du milieu, les spécialistes fouillent avec leur espiot sous les roches à la recherche d’un hypothétique congre ou d’un tourteau égaré : guère plus de résultat. Pour les éco gardes, il fait sans doute trop chaud et de toute façon ce n’est pas la meilleure saison, pour preuve, le peu de monde présent sur l’estran.

Règles et matériel

 

Pour respecter le milieu, pour préserver la ressource et la biodiversité, il est important de suivre quelques règles simples comme remettre toutes les pierres soulevées et ne prélever en quantité raisonnable que les coquillages, crabes ou poissons de taille légale. Il est très facile de se procurer des piges réglementaires dans les magasins spécialisés ou dans les associations locales.

Il faut aussi faire attention aux éventuels arrêtés affichés en bord de zone pour interdire ou limiter la pêche en cas de contamination ou de danger.

 

Pour le matériel, la simplicité est de mise : petit piolet, petit râteau, crochet, espiot (grande lame courbe pour retourner et fouiller la roche), vous suffiront pour capturer crabes, coquillages et poissons sur l’estran.

Découvrez les 4 espaces côtiers

Découvrez d'autres métiers de l'espace Estran

Pêcheur à pied professionnel - La telline

Voir le métier

Pêcheur à pied professionnel - La palourde

Voir le métier

Ostréiculteur - Elevage parc surélevé

Voir le métier
OSTREICULTEUR - Elevage parc surélevé

Pêcheur à pied de loisir - L'écluse à poisson

Voir le métier
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
Portage administratif du projet par l’Office de Tourisme de l’île d’Oléron et du bassin de Marennes. Projet financé par le programme Axe 4 du Fonds Européen pour la Pêche, le Pays Marennes Oléron, la Région Poitou-Charentes, le Port de la Cotinière et le Comité Régional de la Conchyliculture Poitou-Charentes. L’Europe s’Engage en France avec le Fonds Européen pour la Pêche.