Vous êtes ici

Découvrez le paysage du port

territoire du port

Découvrez les 4 espaces côtiers

Bourcefranc, Le Château d’Oléron et La Cotinière sont les trois plus grands ports du Pays Marennes Oléron : les deux premiers ont une activité principalement ostréicole et mytilicole avec une présence très minoritaire de bateaux de pêche en mer alors que le troisième est entièrement dédié à la filière pêche.

Chacun de ces ports a ses caractéristiques :

Le Château d’Oléron se partage entre chalands ostréicoles et petits bateaux de plaisance et n’accueille qu’un ou deux bateaux de pêche.

Bourcefranc est le plus actif pour l’ostréiculture et la mytiliculture alors que La Cotinière se consacre exclusivement à la pêche en mer.

 

Accessibles à marée haute seulement, ces ports se vident et se remplissent au rythme des marées : chalands et bateaux de pêche quittent le port à marée descendante pour rejoindre leur zone de pêche ou pour aller travailler sur les parcs, les bouchots ou les filières immergées en pleine eau dans les pertuis. Au retour, en fin de marée montante, tous rentrent pour décharger poissons et coquillages.
Abris pour les bateaux,les ports sont aussi des lieux d’échange où activités maritimes et terrestres se complètent. C’est bien sûr là que les transporteurs apportent et déchargent le matériel nécessaire au travail en mer et qu’ils récupèrent les produits frais débarqués des bateaux.
L’activité s’y arrête rarement : en plus du va-et-vient des bateaux, il y a un ballet permanent de tous les métiers de service nécessaires au bon fonctionnement de ces bateaux : à chaque escale il faut les ravitailler en carburant et matériel, il faut aussi les entretenir et les sortir de l’eau régulièrement pour les caréner. Assurer toutes ces tâches fait vivre de nombreux corps de métier : mécaniciens, électroniciens, peintres, manutentionnaires, fournisseurs de carburant, grutiers...

La Cotinière

Seul port du Pays Marennes Oléron ouvert sur le large, La Cotinière a été créé au début du XIXe siècle. Dédié à la pêche en mer, il abrite une centaine de bateaux : la plupart sont des petits coureauleurs qui travaillent à la journée en bordure de côte ou dans les pertuis mais quelques unités plus grandes partent pour des campagnes de plusieurs jours.
Premier port de pêche de Charente Maritime, équipé d’une criée moderne, La Cotinière est réputé pour ses apports en espèces nobles : langoustines, crevettes grises et roses, céteaux, soles, bars ou encornets.

Découvrez d'autres métiers de l'espace Port

Pêcheur en mer - Le Bar de ligne

Voir le métier

Poissonnier

Voir le métier

Ostréiculteur - Commercialisation

Voir le métier

Pêcheur en mer - La Sole

Voir le métier
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
Portage administratif du projet par l’Office de Tourisme de l’île d’Oléron et du bassin de Marennes. Projet financé par le programme Axe 4 du Fonds Européen pour la Pêche, le Pays Marennes Oléron, la Région Poitou-Charentes, le Port de la Cotinière et le Comité Régional de la Conchyliculture Poitou-Charentes. L’Europe s’Engage en France avec le Fonds Européen pour la Pêche.