Vous êtes ici

Découvrez le territoire maritime du pays Marennes Oléron

Marennes-Oléron

356 km2, un peu plus de 36 000 habitants, le territoire du Pays Marennes-Oléron se partage entre l’île d’Oléron et le Bassin de Marennes.
Il tire sa cohérence de la mer qui, depuis toujours, façonne son histoire, ses paysages et son économie.

En Pays Marennes-Oléron, ce sont les marées qui rythment la vie des hommes et des ports, elles qui découvrent l’estran deux fois par jour et permettent encore aujourd’hui la pêche à pied, l’utilisation ancestrale des écluses à poisson et l’alimentation régulière des marais autrefois salants et aujourd’hui exploités par la conchyliculture et l’ostréiculture.

Historique

Du Moyen Age jusqu’au XVIIIe siècle environ ce territoire a tiré sa plus grande richesse du sel : les marais nécessaires à sa production recouvraient une partie des terres du sud de l’île et de celles autour de Marennes et Brouage.
L’or blanc, indispensable à la conservation des aliments, s’exportait alors jusqu’en Europe du Nord.

Il sera remplacé petit à petit par l’ostréiculture qui modifiera profondément l’utilisation et la gestion des anciens marais salants qui deviendront au gré des besoins claires, bassins d’élevage, fossés à poissons ou même pâturages lorsqu’ils sont comblés.
L’activité florissante des huîtres va aussi redessiner le paysage de l’estran qu’elle colonise avec ses parcs et entraîne la construction de ports pour abriter une flotte ostréicole importante.
Au milieu du XIXe siècle l’activité de pêche en mer commence à se développer avec la construction du port de la Cotinière, le seul du territoire entièrement dédié à la pêche.

C’est aussi à cette époque que viennent en villégiature les premiers touristes. Porté par un climat agréable, des paysages et des plages magnifiques, le tourisme est maintenant une des principales ressources économiques du Pays Marennes Oléron.

Et maintenant ?

C'est aujourd’hui un territoire dynamique irrigué par des filières professionnelles qui ont su allier tradition et modernité. Dans un respect environnemental du milieu marin nécessaire au maintien de l'activité, ils n'hésitent pas à exploiter de nouveaux espaces commme l’exemple de l’implantation de filières pour l’élevage des moules et maintenant des huîtres en pleine mer. De nombreux exemples illustrent parfaitement cette volonté d’innovation de la part de ses acteurs. Et cela en fonction des nouvelles contraintes qui lui sont imposées.

L’ostréiculture est la filière phare du territoire avec les Huîtres Marennes Oléron reconnues par une IGP - Indication Géographique Protégée - et deux Labels Rouges.
Elle est aujourd’hui accompagnée par d’autres activités en plein développement : mytiliculture, élevage de coquillages, de crevettes et de poissons ou culture de la salicorne.
La pêche en mer participe également à cette évolution en travaillant plutôt les espèces nobles et en ayant soin de préserver la ressource.

C’est par cette recherche permanente d’excellence professionnelle et environnementale que se bâtit l’avenir du Pays Marennes Oléron.

Découvrez les 4 espaces côtiers

txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
txt alternatif
Portage administratif du projet par l’Office de Tourisme de l’île d’Oléron et du bassin de Marennes. Projet financé par le programme Axe 4 du Fonds Européen pour la Pêche, le Pays Marennes Oléron, la Région Poitou-Charentes, le Port de la Cotinière et le Comité Régional de la Conchyliculture Poitou-Charentes. L’Europe s’Engage en France avec le Fonds Européen pour la Pêche.